The reader, à lire et à regarder!

Le Liseur (titre original : Der Vorleser) est un roman de Bernhard Schlink publié en Suisse chez Diogenes en 1995.

Il a pour thèmes les difficultés à comprendre la Shoah pour les générations postérieures à celle-ci, et si elle peut se comprendre par le seul langage (cette question s’est progressivement imposée dans la littérature de la Shoah écrite vers la fin du XXe siècle et le début du XXIe, comme les témoins et survivants tendent à disparaître).

Ce livre fut bien reçu non seulement en Allemagne, où l’auteur, qui n’avait écrit jusque là que des romans policiers, créa la surprise, mais aussi aux États-Unis, où il devint le premier roman allemand à atteindre le sommet de la liste des bestsellers, et fut sélectionné dans le book club d’Oprah Winfrey. Il a été traduit en 39 langues, et inclus aux programmes scolaires de littérature de la Shoah. Il devient rapidement un bestseller. Il a été traduit dans 37 langues et fut le premier livre allemand à arriver en première position sur la New York Times Best Seller list . Der Vorleser fait entendre la voix des Allemands nés immédiatement après la guerre. Le livre est à la fois un roman d’amour et un roman qui pose des problèmes d’éthique, ceux de la culpabilité et du rapport entre comprendre et juger. Il évite l’écueil de la banalisation des crimes de guerre nazis qui aurait pu lui être reproché.

Le livre est très prenant, et surprenant.

Le film se laisse voir avec facilité.

Les scènes chargées d’émotions et de silences qui en disent long.

je vous le conseille vivement.

Dans le film, Kate Winslet est bien loin de la blanche Rose du Titanic.

Elle est froide, terriblement froide, et son secret, qu’elle protège au péril de sa vie.

Ce sont un livre et un film qui nous mettent face aux jugements difficiles et éthiques vis à vis de ces personnes qui ont travaillé dans les camps, volontairement ou non.

Quel nom donner à ce pays qui se reconstruit traumatisé lui aussi par les horreurs dont ils ont été capables.

Un roman qui vous ouvre les yeux et vous invite à réfléchir.